Bertrand de Broc – Marin-coureur au large

Christian Béron
Ed. Favre, 2007

bdb_coureur_au_large

Ce livre rapporte vingt-cinq années d’aventure, sur tous les océans, dans toutes les grandes courses. Il ne s’agit pas d’une biographie dans la tradition, plutôt une suite de petits récits, de ceux qui se murmurent durant les quarts de nuit. Depuis les années 1980, la course au large est devenue un sport de son époque, professionnalisé, médiatisé, publicitaire. Tout serait simple sans deux solides aléas : la mer, et surtout les marins. Bertrand de Broc fait partie de ces marins-coureurs toujours au bord du cadre. Dès sa première participation à la course du Figaro, Bertrand à dix-huit ans se trouve confronté à la tempête du Fastnet, l’une des plus dévastatrices de notre époque. Plus tard, dans une des très mauvaises vagues du Vendée Globe, une écoute de grand-voile lui cingle le visage. Il devra suturer seul sa langue déchirée au fin fond des quarantièmes. Quelques années plus tard, un hélicoptère sorti du néant parvient à le treuiller au beau milieu du golfe de Gascogne. Il naufrage dans l’indifférence, à quelques heures de l’arrivée aux Sables d’Olonne, alors qu’il achevait un tour du monde en solitaire. Pour recueillir ces souvenirs, il fallait aller chercher les confidences là où elles se trouvent, sur ces bateaux, au large, dans le vent. C’est pourquoi deux voix se mêlent. Celle de Bertrand de Broc se remémore et raconte. L’autre écoute, observe, ironise parfois, celle de Christian Béron, photographe et ami.


Tous les marins ont les yeux bleus

Maud Bernos, photographe,  2015

51fv+eJnZsL._SX473_BO1,204,203,200_Par le biais de cette série émouvante de portraits des navigateurs du Vendée Globe, Maud Bernos, photographe, cherche à révéler les efforts et la détermination de ces grands sportifs.

Fascinée par l’humain et sa force de vie, Maud souhaite retranscrire l’intensité et l’énergie qui habitent ces navigateurs pendant la régate, à travers des portraits sans artifice et sans décor. Au fur et à mesure des arrivées de la dernière édition du Vendée Globe, elle a immortalisé les visages marqués par l’effort et la détermination, à la hauteur de l’exploit de ces navigateurs.

Photographier l’intensité – https://www.pluris.fr/com/?p=2&conid=345


Un voyage transatlantique, 8 écrivains dialoguent avec 8 marins du Vendée Globe

Albums hors série, Gallimard Loisirs, 2016

livre_transatlantiqueLe Voyage transatlantique, aventure maritime et culrurelle inédite, s’est déroulé du 4 mai au 24 mai 2016 entre la Bretagne et New York. Cette traversée dénuée de toute pression sportive, sans ligne de départ ni d’arrivée, a permis à huit skippers de tester leurs bateaux avant le départ du Vendée Globe 2016.
À l’occasion de ce voyage, huit écrivains dialoguent avec ces marins. Chacun d’eux a raconté avec ses mots l’aventure, le voyage, la mer, la traversée, le rêve, la liberté…

 

Publications
Rate this post